Transfert sérigraphique

Transfert sérigraphique

Le grand avantage du transfert sérigraphique est qu’il ne faut investir que dans les feuilles de transfert. Ensuite, on peut aisément imprimer pièce par pièce de manière à échelonner à plus long terme les frais élevés du textile. La technique se prête également à différents supports (polyester, coton, nylon, …).

Avantages:

  • Convient aux tirages moyens
  • Permet l’impression pièce par pièce (moyennant l’investissement dans les feuilles de transfert)
  • L’impression pièce par pièce peut être assez rapide
  • Moyennant un lavage correct, l’impression est relativement durable
  • Choix de couleurs illimité (nuancier Pantone ou transfert numérique)
  • Peut s’utiliser avec des trames
  • Possibilité d’imprimer des détails très fins (même si ce n’est pas recommandé)
  • Coûts uniques (pour le film)
  • Se prête à différents types de supports (polyester, coton, nylon, …)

Inconvénients:

  • Ne convient pas aux très petits tirages
  • Investissement réduit pour l’impression pièce par pièce
  • Plus sensible que la sérigraphie
  • Les détails trop petits peuvent parfois ne pas apparaître
  • Procédure lente jusqu’à l’obtention d’une feuille de transfert achevée
Transfert sérigraphique

Le transfert sérigraphique (aussi appelé « Transfer ») fonctionne selon la même procédure de démarrage que la sérigraphie ordinaire. La principale différence entre le transfert et la sérigraphie ordinaire est le support. Alors que la sériegraphie ordinaire recourt à du textile qui est disposé sur les jeannettes, il s’agit dans le transfert sérigraphique de papier d’un certain type recouvert d’une couche de silicone. L’encre est alors directement imprimée sur ce papier. Tout comme pour la sérigraphie ordinaire, un autre écran est utilisé pour chaque couleur. La dernière couleur, généralement une couche de fond couvrante ou un « blocker » (une encre spéciale qui empêche l’effet de sublimation sur le polyester), est encore recouverte d’une fine couche de colle.

Pour chaque couleur, la feuille de transfert est placée dans un tunnel de séchage afin de garantir une qualité optimale. La dernière couche de fond recouverte d’une fine couche de colle subit le même traitement.

Lorsque la dernière couche est sèche, la feuille de transfert est prête à l’emploi.

La feuille de transfert est ensuite appuyée sur le vêtement au moyen d’une presse à chaud.

Il existe aussi des machines de transfert spéciales qui sont plus compactes que les machines de sérigraphie ordinaires. Ces machines ont été spécialement conçues pour réaliser des transferts.